description des cartes


 1 - Le bateleur

Avec le bateleur, l'histoire commence, mais tout reste à faire. Cependant tout est possible.

Il n’est pas encore tout à fait conscient: pour lui tout est possible. Il exerce son art dans le monde concret. Il est tout énergie et désir de vivre.

Il est dans « l’ici et maintenant ».

 

 

 

 

 

 

 ON REALISE

 


 - l'impératrice

L’impératrice à perdu les voiles de la papesse: elle nous fait face, elle n’a plus rien à cacher.

C’est le passage de virginité à la créativité

Elle représente la parole, l’expression, la manifestation de l’esprit dans la matière.

Le personnage de vient créatif et cherche à communiquer avec le monde qui l’entoure.
ON CREE

5 - le pape

Même s’il travaille dans le monde terrestre, il appartient au monde spirituel.

Il sait qu’il doit ramener les mondes extérieurs et intérieurs au même plan.

Il nous demande d’harmoniser ces 2 énergies.

Notre personnage vient de réaliser qu’il y a une vie matérielle et une vie spirituelle : il est nécessaire d’harmoniser les 2 pour être en accord avec soi-même

ON APPORTE UN SOUTIEN 


7 - le chariot

 

Sûr de lui et décidé, le personnage debout conduit un chariot qui l’emmènera à la victoire, lorsque nous avons dépassé les leçons de la vie, fait des choix et dépassé nos doutes.

Le choix est fait maintenant notre personnage n’a plus qu’à foncer : il a pu dépasser ce qui se retenait à l’intérieur de lui. Plein de vitalité, il peut aller dans la voie choisit.

 

ON AGIT


9 - l’hermite

C’est l’homme devenu sage, qui a appris à se taire et qui réserve son savoir, son intelligence, sa lumière à ceux qui le mérite.

Sa richesse est intérieure, il ne cherche plus la gloire, mais il travaille à se libérer intérieurement, à se dévoiler à lui-même.

Le personnage entre maintenant dans l’hermite : celui ci indique qu’il doit rentrer en lui pour chercher sa lumière intérieure, sa sagesse afin de pouvoir guider les autres.

 

 

ON VOIT


11 -  la force

On a apprivoisé le destin (la gueule du lion), on devient maître de nous même et de la situation dans laquelle on se trouve grâce à la douceur et à la force d’Amour.

Le personnage entre dans la force symbole d’énergie, d’amour et de douceur.il apprend que l’on arrive à la maîtrise des choses par sa force intérieure et non pas par la force brute, physique.

ON MAITRISE


13 -  l’arcane sans nom

C’est la mort de l’illusion et la victoire de l’esprit, c ‘est une fin et un recommencement.

Cet arcane annonce une mort symbolique : la mort de ce qui n’est plus d’actualité, de ce qui nous bloque.

Après le temps d’attente imposé par le pendu, la transformation se poursuit, rapide, ce qui n’a plus lieu d’être est coupé, éliminé mais c’est pour mieux se libérer.

 

 ON SE TRANSFORME (ou on évolue)


15 -  le diable

C’est l’arcane qui nous demande de réfléchir à ce que l’on fait de notre énergie : somme nous libre et puissant ou enchainé ?

Puis vient le diable et son énergie, sa puissance, sa force son magnétisme. Que va faire le personnage de tout cela s’en servir pour lui ou pour le bien d’autrui ?

 

 

ON SEPARE OU ON REUNIT ?


17 - les étoiles

C’est la confiance : on se laisse porter par le courant de la vie.

C’est l’épanouissement, l’assurance de se réaliser. C’est la pureté, l’imagination intuitive.  Une fois libéré, le personnage rentre dans les étoiles et peut retrouver et laisser couler les courants naturels de la vie et retrouver inspiration, espoirs et perspectives nouvelles.

 

 

ON S'ECOUTE


19 -  le soleil

Après avoir affronter nos peurs, il devient possible de nous abandonner à la joie, de nous épanouir, de nous montrer tel que nous sommes, de rayonner.

Après la lune, le soleil, le personnage se retrouve en pleine lumière après avoir vaincu ses difficultés ses faiblesses. C’est un moment pour s’abandonner au bonheur, pour rayonner.  

C’est aussi la spontanéité, l’amour de la vie.

 

 

 ON SE MONTRE


21 - le monde

C’est le moment de renaitre à autre chose, on entame un nouveau cycle à travers les 4 éléments : le feu nettoie et amène la lumière, l’eau amène l’intuition et les mémoires, l’air amène la communication, la terre apporte le concret.

Le personnage se retrouve dans le monde, il retrouve un souffle nouveau. Il se prépare pour une nouvelle étape de la compréhension de soi.

C’est un symbole de force vitale ; mais elle symbolise aussi l’esprit, l’énergie en mouvement et l’émotion. 

 

 ON S’EPANOUIT


 2  - La papesse

C’est l’état de l’être humain qui vient de s’éveiller.

La papesse tient un livre ouvert entre ses mains. Le livre est le symbole de la connaissance 

Elle porte son intérêt pour les choses matérielles extérieures) et les choses spirituelles (intérieures).
Elle possède les clefs pour passer d’un monde à l’autre. Mais elle ne révèle rien : elle laisse l’Homme chercher seul la vérité. 

Le personnage en rentant dans la papesse cherche la réalité des choses. Mais elle est cachée derrière le voile de la connaissance va-t-il la trouver ?

 

ON APPREND


4 - l'empereur

Assis sur un cube cet homme vigoureux est le symbole du monde matériel.

L’empereur sait, il prend conscience de ses acquis.

L’empereur réalise et concrétise la création de l’impératrice.

De la création à la réalisation il n’y a qu’un pas que maintenant notre personnage peut franchir.

ON REALISE 


6 - l’amoureux

Il réfléchit avant d’agir. C’est la croisée des chemins : l’épreuve du choix : choisir les avantages terrestres ou la voie intérieure spirituelle.

Pour pouvoir harmoniser sa vie, notre personnage doit faire des choix de vie : le cœur où la raison ? Quelque soit le chemin choisit, ce sera le bon pour lui.

 

 

 

 

ON TESTE LE LIBRE ARBITRE


 8 - la justice

La justice sait juge et tranche 

Après avoir tout soupeser, elle redonne une juste valeur aux choses de la vie, les remet à leur place, et permet un travail intérieur qui permet de s’améliorer.

Le personnage est maintenant averti qu’il doit faire attention à ses actes : il a quelque chose à régler ici et maintenant : il doit s’écouter et rester dans son chemin, peser le pour et le contre, composer avec les normes, et rester juste avec lui même.

 

ON EQUILIBRE


10 - la roue de la fortune

C’est l’expérimentation du libre arbitre.

C’est le destin qui est en évolution et faire tourner la roue c’est s’inscrire dans le mouvement de la vie.

L’homme a maintenant les connaissances, et c’est par la maîtrise de ses instincts et de sa volonté qu’il actionnera la roue.

Le personnage entre alors la roue de la fortune il découvre le mouvement de la vie. Il va découvrir que ce qui lui arrive résulte de ses actions. Mais il peut aussi réaliser qu’il ne peut rien faire pour le moment et que le bon choix est d’attendre.

ON EVOLUE


12 -  le pendu

C’est un moment d’abandon, de lâcher-prise pour pouvoir envisager la vie sous un autre angle (la tête à l’envers).

 

 

Puis vient le pendu, l’évolution est stoppée. Le personnage apprend l’attente.

 

 

 

 

ON LACHE PRISE


14 - la tempérance

C’est l’arcane de la mesure, de l’harmonie. C’est la communication fluide sans parole, d’âme à âme.

 

Après le passage de l’arcane sans nom, l’énergie du personnage devient fluide, la communication aisée. Il peut alors redevenir serein et tolérant.

 

 

 

ON ECHANGE 


16 - la maison dieu

C’est la chute de l’orgueil de l’Homme qui aveugle.

C’est un bouleversement qui permet d’assainir la situation et de se libérer.

 

La tour foudroyée représente l’orgueil de l’homme. Après le passage dans l’énergie du diable il est nécessaire que le personnage puisse s’assainir, se purifier, se libérer.

 

ON CLARIFIE- ON SE LIBERE


18 - la lune

On rentre dans le royaume de l’ombre, de se qui est caché. Elle nous renvoie dans notre part d’ombre mais aussi à nos émotions, nos peurs. La lune nous indique que nous ne devons pas craindre nos faiblesses mais, nous devons les affronter pour avancer.

Le personnage se retrouve confrontée à la lune et sa part d’ombre. Que va t il découvrir sur lui même ? Comment va t il gérer ses émotions et sa peur de l’inconnu ?

 

ON S'AFFRONTE


20 - le jugement

 

C’est l’éveil, la non dualité : on est autant dans l’action que dans l’intuition, on a su discerner le vrai du faux, le bon du mauvais : un homme nouveau est arrivé : c’est la renaissance.

Notre intention et notre volonté sont dépassées : la transformation est rapide.

 

Le personnage arrive dans un nouveau cycle de vie : il a la compréhension spontanée : c’est le moment de l’utiliser et d’être honnête avec soi même.

 

ON RENAIT


22 - le mat

C’est la puissance et la liberté

C’est un point de non retour : on se retrouve dans son unité, dépouillé de tous les attachements du passé.

 

Le personnage a compris, il ne sait pas où il se dirige. Il est déterminé et va de l’avant.

 

 

 

 

 

 

ON EST LIBRE